Tchad: comment mieux gérer les moyens logistiques des Forces de Sécurité?

08/17/2018

Dans le cadre de l'Assistance Technique au Programme d'Appui à l'Amélioration de la Sécurité Intérieure (financé par l'UE) au Tchad, le consortium mené par B&S Europe travaille depuis plusieurs mois au côté des trois Forces de Sécurité et Défense pour développer de nouveaux outils de gestion, de suivi, de planification et de contrôle de leurs activités logistiques et opérationnelles.

En effet, les systèmes de gestion des moyens logistiques (infrastructures et équipements) des FSI actuels, présentent des besoins importants en termes d’actualisation, ou d’élaboration des textes réglementaires portant missions, organisation, et fonctionnement de ces services, ainsi que de gestion des effectifs, des locaux, des systèmes informatiques et de formation des personnels affectés. 

C'est dans cet optique que nous avons organisé la semaine dernière, pour le compte de la Police Nationale, un atelier de réfléxion quant sur la gestion des moyens logistiques. Les priorités suivantes ont ainsi été décidées :

  • L’actualisation des textes portant organisation et missions des services en charge de la gestion des moyens de la Police Nationale,
  • L'élaboration des protocoles de fonctionnement pour l’amélioration à court et moyen terme, les performances de la chaîne de gestion des moyens logistique de la Police Nationale, 
  • La réalisation d’un tableau de dotation théorique des effectifs et moyens (tableau des effectifs et des dotations) de la chaîne soutien, avec identification des besoins en outils d’information et de communication.

Un atelier similaire a également été conduit cette semaine, au profit d'une autre FSI, la Garde Nationale et Nomade du Tchad (GNNT).

Share