Tchad : Appui au recensement biométrique du personnel de la Justice

12/05/2018

B&S Europe met en œuvre l'Assistance Technique au « Projet d’Appui à la Justice au Tchad » (PRAJUST II)  financé par l’Union Européenne depuis 2016. Dans le cadre des activités visant à professionnaliser les acteurs de la justice tchadienne, un Arrêté portant création d’un comité technique chargé de la mise en œuvre du recensement biométrique du personnel de la justice a été signé par le Ministre de la Justice le 27 février 2018. 

Ce comité technique est chargé de : 

(1) Définir la stratégie du recensement du personnel du Ministère de la Justice, Chargé des Droits Humains ; 

(2) Proposer une base de données facilitant la collecte sur le terrain ;

(3) Former les agents de terrain ; 

(4) Réviser et valider le questionnaire ;

(5) Mener des missions de terrain pour recenser le personnel du Ministère ; 

(6) Traiter et analyser les données collectées sur le terrain ; 

(7) Rédiger un rapport d’activités ;

Cette volonté du Ministère de la Justice a été soutenue par le PRAJUST II et son Assistance Technique afin que la première phase de recensement biométrique puisse se dérouler. L’Assistance Technique a été particulièrement active dans le plaidoyer auprès du Ministère pour que ledit Arrêté soit signé, dans l’élaboration du Dossier d’Appel d’Offre des appareils biométriques, ou encore à travers l’élaboration des questionnaires individuel et du manuel de recensement. Ces données vont alimenter le logiciel de gestion des ressources humaines (Maarch)  - mis en place parallèlement au sein de la Direction des Ressources Humaines du Ministère de la Justice par le PRAJUST II - afin d’améliorer le classement des dossiers du personnel et le suivi des carrières.

A moyen terme, les informations récoltées permettront une meilleure gestion du personnel judiciaire en matière de formation continue, de pointer les insuffisances numéraires en matière de RH et de rationaliser la gestion de l’administration centrale. 

 

Share